jeudi 24 Aoû 2017
Imprimer

La Suisse et les Musulmans

 

PRESENTATION GENERALE DE LA SUISSE :

Sa superficie est de 41 288 Km, soit une superficie 13,5 fois inférieure à celle de la France. Densité de la population : environ 166 habitants au km2. Par ses 1881 km de frontières, elle est en contact avec l'Italie, la France, l'Allemagne, l'Autriche et le Liechtenstein. Elle est formée de 3 régions distinctes:


  • Le Jura, (moyennement élevé) couvrant environ 10% du territoire.

  • Le Plateau, qui s'étend entre le Jura et les Alpes, du Léman au lac de Constance, région ondulée de collines et découpée par de profondes vallées. Il couvre environ 30% du territoire.

  • Les Alpes, région montagneuse de haute altitude, qui s'étend sur près de 60% du territoire.

La Suisse est aussi le pays des lacs, elle totalise 1484 lacs naturels donc 5 dépassent la superficie de 100 km2. La Suisse est un pays dépourvu de matières premières, elle est de ce fait dépendante en grande partie de l'importation de produits alimentaires et agricoles.

Cependant l'économie suisse est forte grâce à son système bancaire, mais surtout grâce aux exportations de son secteur industriel dont les produits sont très considérés à l'étranger. D'après un sondage réalisé sur la population suisse, cette dernière se considère différente des autres peuples européens, et prétend être un peuple plus sérieux et plus laborieux, qualités sur lesquelles repose la réputation de ce pays.

DE LA CONFEDERATION A L'ETAT FEDERAL :

La confédération Suisse est née du pacte de 1291, unissant les trois cantons d'Uri, Schwytz (d'où le nom de la Suisse), et Unterwald. C'est en 1848 que naquit l'Etat fédéral actuel, composé de 22 cantons, puis de 26 cantons.

La Suisse se caractérise par une hétérogénéité culturelle. Elle est une mosaïque de petits peuples, de langues, de religions de mentalités différentes:


  • Les Germanophones, majoritaires à 65%; les Francophones 18,5%; les Italophones 10% et les Romanches 1%.

  • Les deux grandes confessions sont :

    1. Catholiques : 46%

    2. Protestants : 40%

ORGANISATION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE :


  • La commune : cellule de base de la Suisse.

  • Le canton.

Chaque canton possède son gouvernement.


  • L'exécutif, nommé par le conseil d'Etat est élu par le peuple. Chacun de ses membres joue le rôle de ministre, c'est-à-dire qu'il dirige un département administratif.

  • Le Grand Conseil est élu par le peuple selon des systèmes différents. Il est la plus haute autorité cantonale de l'Etat.

Les institutions fédérales :


  • L'autorité suprême de la Confédération est confiée à l'Assemblée Fédérale, composée de deux chambres, le conseil national et le conseil des Etats.

  • L'exécutif de la Confédération est exercé par le Conseil Fédéral, composé de sept membres élus pour 4 ans par l'Assemblée Fédérale. Chaque membre du Conseil Fédéral est placé à la tête d'un département (ministère). A tour de rôle, l'un de ses membres exerce pendant 1 an la présidence de la Confédération.

  • Le Conseil National représente le peuple à raison de 20 députés par tranche proportionnelle d'habitants de chaque canton.

  • Le Conseil des Etats représente les cantons à raison de deux représentants par canton et un par demi-canton.

DEMOGRAPHIE :

Résultats définitifs du recensement 1990 (quotidien 24 Heures du 1.07.92) Au 4 décembre 1990, la Suisse comptait 6 873 687 personnes, dont 3 390 446 hommes et 3 483 241 femmes. L'accroissement est de 8% par rapport à 1980, alors qu'il n'avait été que de 1,5% entre 1970 et 1980. Selon l'Office Fédéral de la Statistique, qui a publié les premiers résultats définitifs du recensement de 1990, cette forte croissance est due pour les 2 tiers aux mouvements migratoires des étrangers.

Vieillissement de la population :

Le vieillissement de la population se poursuit. En 1990, la Suisse comptait 99 1429 personnes de plus de 65 ans, soit 14,4%, contre 13,9% en 1980. Parmi celles-ci 255 349 étaient âgées de plus de 80 ans. En revanche, la population âgée de moins de 15 ans, soit 1 153 966 personnes, ne représente plus que 16,8% de la population totale, contre 19,2% en 1980. En raison des faibles taux de natalité dans les années quatre-vingts, la base de la pyramide des âges s'est rétrécie.

A titre de comparaison, en 1900, les personnes âgées de moins de 15 ans constituaient 31% de la population et en 1950, 23,5%, alors que les personnes âgées de plus de 65 ans représentaient 5,8% de la population en 1900 et 9,6% en 1950.

La répartition de la population selon l'état civil est relativement stable. La part des personnes mariées a légèrement augmenté pour atteindre 47,4%. Au début du siècle, partiellement à cause de la structure d'âge, (plus de jeunes, moins d'adultes), seuls 32,6% de la population était mariée. Les célibataires constituaient 60,7% de la population contre 42,1% en 1990.

Les veufs et veuves représentaient 6,1% de la population en 1990, les femmes constituant 82,8% de ce groupe. Le nombre de divorcées et divorcés a augmenté d'un tiers, passant de 3,2% à 4,3%, 59,2% étant des femmes.

POPULATION ETRANGERE :

Le recensement de 1990 a permis de dénombrer 1 246 621 étrangers, y compris les requérants d'asile et les saisonniers, soit 18,1% de la population, contre 14,8% en 1980. En 1970, le taux était de 17,2%. En 1990, 67,9% de la population étrangère était originaire des pays de la CE ou de l'AELE, contre 90,6% en 1970. En 1980, le groupe d'origine yougoslave ne venait qu'en 4ème position derrière l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne, et le Portugal n'arrivait qu'en huitième position. En 1990, la communauté italienne était encore le groupe le plus important (383 312 personnes), mais elle était suivie de la communauté yougoslave (180 000 personnes), puis de l'Espagne (124 140) et du Portugal (110 385). La population turque est passée de 38 626 personnes en 1989 à 82 210 en 1990.

SITUATION DES MUSULMANS EN SUISSE:

Le nombre des musulmans qui résident dans ce pays est d'environ 200000, soit 2,9% de la population Suisse. Il est actuellement difficile d'être précis quant au dénombrement des musulmans en Suisse. La grande majorité de la communauté musulmane est représentée par des Turcs (90 000 personnes soit environ 57%), suivis des Yougoslaves dont 18% se déclarent musulmans, soit environ 40 000 personnes (22%). La communauté arabe qui compte environ 30 000 personnes (Réfugies politiques y compris) ne représente que 18% de l'ensemble de la communauté musulmane.

Les musulmans d'origine suisse sont estimés au nombre de 8000 personnes, soit 4% de la communauté.

Source des chiffres : Journal "24 heures" Lausanne et revue hebdomadaire "Construire" de la Société commerciale Migros.

La population musulmane en Suisse a évolué grandement : elle est passée de 3000 personnes en 1960 à 30000 personnes en 1975, et arrive aujourd'hui à 200000 (trois fois plus de musulmans en dix ans de 1980 à 1990). De ce fait, les Musulmans représentent la 3ème religion en Suisse, après les Protestants et avant les Juifs. Peu de choses à l'échelle des 15 millions de Musulmans en Europe Occidentale.

La communauté musulmane de Suisse est composée de plusieurs nationalités, ce qui est caractéristique d'une Suisse au carrefour de l'Europe. Deux raisons expliquent pourquoi la Suisse ne connaît pas la même "question sociale de l'immigration musulmane" qu'en France. Tout d'abord le fait frappant et l'originalité de l'Islam en Suisse est une forte concentration de diplomates et d'hommes d'affaires musulmans à Genève. Ensuite, les musulmans ne comptent environ que trois habitants sur cent; ils sont donc minoritaires en Suisse par rapport à la France et à l'Allemagne où un habitant sur 25 est musulman.

REPARTITION DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE :

Il y a une forte concentration de Turcs en Suisse Allemande, alors que la communauté arabe connaît une concentration en Suisse Romande, ce principalement dans les grandes villes. Quant aux Yougoslaves, ils se trouvent répartis un peu partout en Suisse.

Par ailleurs, l’activité musulmane a connu une évolution sensible ces dix dernières années. Ceci s'explique par la multiplication des centres islamiques, d'associations humanitaires et par diverses activités telles que conférences, congrès, ventes de livres sur le sujet de l'Islam, location de cassettes vidéo et autres ...

Ceci a contribué à une sensibilisation de la communauté qui fréquente de plus en plus les centres islamiques et participe aux activités, et dénote l’intérêt de celle-ci à sa religion et à sa culture d'où l'avenir s'avère ainsi prometteur pour les responsables des centres islamiques dans ce pays.

Toutefois, beaucoup d'efforts restent à faire si nous voulons atteindre le niveau européen des activités musulmanes, ouverture, intégration, en comparaison avec, l'Angleterre, l'Allemagne ou la France.

En plus des centres islamiques qui proposent des cours aux adultes aux enfants, des livres sur l'Islam , des cassettes et des revues, il y a lieu d'indiquer d'autres organisations islamiques récemment fondées et qui relèvent toutes du domaine humanitaire :

  • Le C.A.R.B comité d'aide aux réfugiés de Bosnie Herzégovine.

  • Le Secours Islamique (Section Suisse).

  • Association de secours Palestinien.

  • Human Appeal International (Section Suisse).

En égard au développement de l'action musulmane dans ce pays, les intéressés et les responsables projettent de mettre sur pied une structure qui servira de cadre organisationnel pour toutes les Associations présentes sur ce territoire, en vue d'un travail coordonné et organisé, donc plus efficace.

Cette organisation représentera la communauté musulmane en Suisse et sera son porte-parole officiel. La réalisation de ce projet espéré par beaucoup de musulmans, sera un grand pas dans l'édifice de la structure de la communauté musulmane dans ce pays.

On compte environ 100 lieux de prières dans toutes la suisse qui ne sont pas de tous adéquats.


  • 45 gérés par les musulmans turcs.

  • 35 gérés par les bosniaques et les albanais.

  • 20 gérés par les arabes.

Menu principal

Donation

Vos dons sont les bienvenus
\r\n

\r\n
\r\n
Pour soutenir les activités de l’ACFMS
\r\n
Banque Cantonale Neuchâteloise
\r\n
Numéro de Compte :
\r\n
T 0652.88.03
\r\n
En faveur de Association Culturelle des Femmes Musulmanes de Suisse
\r\n
 
\r\n

BANQUE CANTONALE NEUCHATELOISE BCN

\r\n

Banque Cantonale Neuchâteloise

\r\n

Place Pury 4 – 2000 Neuchâtel - Suisse

\r\n

ACC. N° : E 65288.03

\r\n

IBAN:CH 58 00 76 6000 T065 28 803

\r\n

CODE SWIFT: BCN NCH 22

\r\n

Number clearing: 766

\r\n
 
\r\n
 
\r\n
\r\n
Pour soutenir le projet du Musée de la Civilisation Musulmane
\r\n
Banque Cantonale Neuchâteloise
\r\n
Numéro de Compte :
\r\n
R 3503.78.39
\r\n
En faveur de l'Institut Culturel Musulman de Suisse
\r\n
\r\n
 
\r\n

BANQUE CANTONALE NEUCHATELOISE

\r\n

ACC. N° : E 65288.03

\r\n

En suisse: CCP 20-136-4

\r\n

IBAN: CH 93 00 76 600 01 TO 65 28 803

\r\n

CODE SWIFT: BCN NCH 22

\r\n

Number clearing: 766

Rejoignez-nous!

Suivez-nous sur twitter

\r\n

Articles